Vingt ans après son avènement médiatique, le développement durable est entré dans les programmes scolaires. Imposé depuis ” le haut “, avec des thèmes qui n’entrent pas vraiment dans les disciplines telles que l’école les connaît, cet enseignement a pourtant bien du mal à prendre forme.

Cet ouvrage reprend, explore et évalue les définitions habituelles reliant ” environnement “, ” social ” et ” économique ” dans un ensemble de cercles qui se recoupent, puis, à partir de cette analyse, met au jour les spécificités liées à l’éducation au développement durable. Il aborde les obstacles épistémologiques, didactiques et pédagogiques contre lesquels butent tant les enseignants que les élèves.

A travers une réflexion sur les mécanismes en oeuvre dans l’appropriation de situations complexes, sur les méthodes pédagogiques favorables à ce type d’apprentissage et sur la manière d’évaluer des sujets qui, de prime abord, semblent hors programme, il offre des pistes, ouvre des voies.

Tenant à distance l’utopie et sans donner de recettes, il suggère, à partir d’exemples tirés de la pratique, des outils pédagogiques et des méthodes pour un enseignement dynamique et interdisciplinaire du développement durable adapté à chaque situation.

Pour une éducation au développement durable, PROF 363.7007 PEL, 196 pages.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *