À seize ans, Inès se sent incomprise : elle déteste les regards des hommes sur elle, tout le monde semble avoir oublié sa grand-mère, la seule qui lui parlait de ses origines berbères. Elle s’isole alors de plus en plus.

À force de malaise, elle entre en contact sur un forum avec Gégé qui, lui, a un vrai idéal de vie et une foi musulmane exigeante. Ce qu’elle ignore, c’est que Gégé « rabat » des jeunes filles sur les forums pour le compte d’un imam extrémiste. Il va la pousser à accomplir un acte symbolique pour affirmer son engagement religieux.

Les âmes vives, R ROS, 175 pages.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *