Raph fait la gueule, tout le monde le dit, pourtant, sa famille est sympa, non? Lors d’une sortie avec son copain Bastien, Raph fait la connaissance de sa cousine, Sarah, et sympathise avec elle. C’est si rare, pour Raph. Raph qu’on appelle “jeune homme” dans la rue, Raph qui ne se reconnaît en aucune fille et ne partage aucune confidence avec elles.

Avec finesse et émotion, Je suis qui je suis dessine une figure de jeune qui, au cours d’un été, va traverser son chagrin, et ne plus se sentir moitié garçon, moitié fille.

R GRI, 127 pages


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *