En juin 1940, la France s’incline face à l’Allemagne. Son territoire est en partie occupé et soumis aux lois nazies. Des hommes et des femmes, parfois très jeunes, refusent cette défaite et s’engagent dans une lutte clandestine.

Les différents mouvements et réseaux de la Résistance s’organisent, et plus tard les premiers maquis apparaissent… Vivre caché, devenir espion ou passeur, organiser des sabotages, risquer la torture ou la mort, tel était le quotidien de ces combattants. Qui étaient-ils? D’où venaient-ils?.

Sur la piste des héros de l’ombre, 940.5336 LAM, 120 pages.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *