Lecteur ! Voici ton nouveau dictionnaire de physique, tout beau, tout neuf et même pas cher. Sache qu’il se caractérise par trois propriétés fondamentales :

1. Comme dans tout bon dictionnaire, les mots se suivent dans l’ordre alphabétique : on peut prendre l’Ascenseur d’Einstein puis monter à l’Echelle de Planck pour aller papoter avec Galilée. Logique, non ?

2. Les termes ont été choisis dans le vaste glossaire de la physique des particules et de l’astrophysique. Ce choix n’est pas complètement arbitraire : comment voulez-vous aborder la vie d’une étoile sans vous intéresser à ce qui se produit en son coeur au niveau des particules ? Toujours logique, donc.

3. Là où ça l’est moins, c’est qu’un mot apparemment important puisse être défini par une seule phrase quand un terme parfaitement anodin se voit attribuer deux pages. C’est qu’il s’agit d’un Anti-dictionnaire ! II est taquin, oblique et volage. En ceci, il est grandement supérieur à tous ceux qui existent sur le marché. Pas vrai ? Daniele Vegro (530.03 VEG, 536 pages)


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *