VerdunIl y a exactement 100 ans, du 21 février au 19 décembre 1916, les armées françaises et allemandes s’affrontent à Verdun dans la bataille la plus longue, la plus dévastatrice – 700 000 pertes, dont 300 000 morts– et la plus inhumaine de la Première Guerre mondiale : violence extrême des combats, souffrances inouïes des soldats sur un terrain transformé en enfer, tout cela pour un résultat militaire dérisoire.

Pourquoi a-t-elle eu lieu et a-t-elle duré presque un an ? Comment s’expliquent les premiers succès allemands ? Pourquoi et comment les Français ont-ils résisté ? Pourquoi cette bataille a-t-elle dans la mémoire française un statut si exceptionnel ? Dans Verdun 1916, deux grands historiens de la Grande Guerre, l’un allemand, l’autre français s’unissent pour suivre les soldats et leurs chefs des deux côtés de la ligne de front…  (texte adapté du site de l’éditeur) (940.427 PRO)


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *